22 février 2018

ABC…Singapour – B comme…

Bandes jaunes

Je ne parle pas des pubs et stickers de Minion partout dans la ville – quoi qu’un Minion Café se soit ouvert récemment à Somerset. Je parle ici de bandes jaunes collées ou peintes sur les murs, marches ou autres dénivelés. Comprenez, s’il y a une bande jaune, c’est que quelqu’un s’est fait mal.

Vous descendez les marches du trail de MacRitchie en pleine jungle ou même à Sungei Buloh dans la mangrove et, là, vous remarquez que le nez de marche est recouvert d’une bande rugueuse jaune.

Autre situation, vous marchez tranquillement dans la rue et vous vous rendez compte que le dessous d’un escalier est recouvert de jaune, vous pensez directement : “Cette personne a du avoir mal”. C’est une bonne chose : pas de bobos, pas de mauvaise pub !

Bateaux

Singapour étant un des plus grand ports à conteneurs d’Asie (second après celui de Shanghai), on ne pouvait pas ne pas parler de bateaux. Et c’est vrai que si vous regardez par le hublot lors de votre arrivée sur l’île, vous pourrez vous amuser, comme les Fluffy Cat, à faire une fausse partie de touché-coulé…

Le port est détenu par PSA (Port Of Singapore Autority) – pas les voitures -. Bateaux de marchandises, pétroliers et autres navires se massent aux portes de Singapour pour y déposer leur marchandises pour notre plus grand bonheur. Un bon moyen pour consommer un produit qui vient de l’autre bout du monde (c’est ça un pays qui ne produit rien d’autre que des services). De ce qu’il se dit, un container y est déchargé chaque seconde !

Il s’étend d’à peu près Telok Blangah à Tanjong Pagar mais trois des cinq terminaux actuels vont être déménagé vers l’extrême Ouest à Tuas pour laisser place à de nouveaux quartiers résidentiels à Brani, Keppel et Tanjong Pagar.

Beach Road

Beach Road part de l’hôtel Raffles et fini près de Kallang (juste avant le bras de mer proche du National Stadium). D’accord, très bien. Pourquoi parler de cette rue ?

L’hôtel Raffles est à Singapour depuis 1887 (en hommage à Monsieur Thomas Stamford Raffles fondateur de Singapour en 1819). A l’époque et jusque la fin du 19ème siècle, l’hôtel Raffles était un établissement hôtelier de bord de mer. Vous voyez où je veux en venir ?

Je vous rassure, vous avez très bien compris. Tout ce qui se trouve à droite de Beach Road (ou tout ce qui est devant le Raffles) a été construit sur l’eau. Tout ça grâce à un assèchement des terres meubles, mouillées par la mer. Tout a été construit sur la mer…et ce n’est pas fini !

Bibliothèque

Quand vous ne savez pas où aller bosser et que vous ne voulez pas boire un chocolat chaud tout en ayant du wifi, n’hésitez pas à aller dans les bibliothèques. En tant que non-singapourien ou non-résident permanent, vous ne pourrez pas emprunter les livres et autres médias mais vous pouvez bien sûr les consulter sur place.

Les bibliothèques sont calmes et bien fournies (même avec des livres en chinois, japonnais si ça vous intéresse). Elles sont confortables et des fauteuils sont prêts à vous accueillir. Deux choses importantes quand même :

  • les tables de travail (avec prises) sont peu nombreuses. Il faut soit venir très tôt, soit s’asseoir pas loin et guetter qu’une place se libère. D’autant plus que certains usagers n’hésitent pas à poser leurs affaires, travailler et partir manger pendant plusieurs minutes voir des heures laissant la place prise alors qu’il n’y a personne.
  • que vous veniez travailler ou consulter un bouquin et que tous les petits bruits vous ennuis, prenez soit des écouteurs avec votre musique préférée, soit des bouchons d’oreille. Raclement de gorge, reniflement, bruits de bouches (ou d’autres orifices, si, si) et même ronflements (même s’il est interdit de dormir dans les bibliothèques), ou encore personne qui assomme son clavier à chaque fois qu’il veut taper un mot, sont de mises et peuvent vite taper sur le système. Donc ambiancez-vous dans votre tête et oubliez tous ces bruits !

Si je peux donner mon avis, la bibliothèque d’Orchard est plus agréable que la National Library à Bugis car la salle est en hauteur (3 et 4ème étages) donc lumineuse alors que la NLB est en sous-sol, les tables de travail sont plus grandes, les fauteuils sont nombreux et l’architecture intérieure est plus jolie (avec des alcôves d’espaces de travail en solo).Que demander de mieux ?

Botanic Gardens

D’une superficie de 63,7 hectares (un cinquième de Central Parc à NY), le Jardin Botanique de Singapour est un des plus grands et beaux parcs de Singapour. Il est classé au patrimoine de l’UNESCO (seulement trois parcs dans le monde y figurent et c’est le seul jardin tropical).

Le Jardin Botanique comporte plusieurs espaces dont le Jardin National des Orchidées qui regroupe la plus grande collection d’orchidée au monde et où on peut trouver des fleurs créés pour certaines célébrités (famille royale, chefs d’Etat et spirituels, etc) ou encore le symbole de Singapour, la Vanda Miss Joaquim.

Vous trouverez aussi une jungle dans laquelle vous pourrez vous balader (avec un chemin pédagogique avec pont de singe etc), un ginger garden qui regroupe de grandes variété de gingembre avec le restaurant Halia (gingembre en malais) qui vaut le détour, les serres pédagogiques proches de Tanglin Gate (sortie vers Orchard), des frangipaniers en veux-tu en voilà, le jardin pour enfant Jacob Ballas ou encore le Symphony Lake où, souvent les week-ends, des concerts symphoniques sont donnés gratuitement : vous n’avez qu’à prendre un tapis et un picnic !

En plus de ça, le parc dispose de plein de petits kiosques sous lesquels vous pouvez vous installer et, je tiens à le préciser, la plupart des pelouses sont autorisées. Oui ! Pas de petits panneaux “pelouse interdite” (sauf à quelques endroits pour favoriser les pousses des végétaux). Il y a de quoi y passer des heures et des heures (enfin, de 5h00 du matin à minuit) !

Bugis

Bugis Station, Bugis Street, qu’est ce que signifie Bugis ?

En fait, les Bugis sont un peuple originaire du Célèbes (aujourd’hui Sulawesi en Indonése, à l’est de l’île de Bornéo). Ce peuple avait pour habitude de “chasser” les nouveaux territoires pour y implanter de nouveaux marchands. Ils étaient alors le troisième peuple de Singapour après les Malais et les Chinois lorsque les Anglais sont arrivés.

Originairement, ils s’étaient installés à la place du mall Bugis Junction. Bugis Street était donc envahis de marchands en tout genre et était le haut lieu de la vie nocture jusque dans les années 80 avec ses bars et ses travestis. Aujourd’hui, on y trouve toujours un énorme marché de vêtements, de maroquinerie et de souvenirs dans Bugis Street (entre Bugis + et Bugis Village).

Bukit

Bukit Panjang, Bukit Timah, Bukit Batok, Bukit Merah… Que signifie Bukit ?

Bukit, prononcez Bou-Kit, vient du malaisien et signifie “Colline”. Pour les mauvaises langues qui disent que Singapour est extrêmement plat, et bien non! La Cité-Etat a des formes parce qu’il y a au moins trois collines. Hey, vous n’avez plus rien à dire là, hein !

Bon oui, ce sont juste des petites collines; qui n’ont à peine 200 mètres de haut (Bukit Panjang) mais c’est déjà pas mal. Comme dit le proverbe : “pour le vieil homme, chaque colline est une montagne”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.