Amigurumis : le cupcake

Après avoir fait des bonnets, des écharpes et autres formes en crochet, je me suis rendue compte que tout ce que je faisais était en 2D. Oui, tout est plat. Je me suis dit pourquoi ne pas faire des formes rembourrées. Mais je n’osais pas sauter le pas. Pourquoi ? Par peur de ne pas réussir, sûrement.

Et voilà qu’un jour, au boulot (pendant la pause déj, hein), une collègue me demande de lui expliquer la notice qu’elle a eue avec un kit pour créer des cupcakes en crochet. Bon, cette notice est incompréhensible… Au bout de longues minutes, je décide de chercher une vidéo plus facile sur YouTube. Je tombe sur un tuto d’une fille s’appelant Itsy Knitsy qui explique le crochetage du cupcake avec brio.

En gros, ça consiste en chaînette que j’appellerais chain, mailles serrées que j’appellerais SC et mailles coulées que j’appellerais SlSt. Rien de plus !

Voici donc la marche à suivre pour le chapeau du cupcake.
pour commencer, faire un nœud et commencer une chaînette de 2

  • Tour 1 : faire 6 brides simples (SC) dans la première maille de la chaînette. Pour ma part, je n’ai pas commencé comme ça. J’ai mélangé l’étape 1 et le tour 1. J’ai préféré faire ce qu’on appelle un {magic ring} qui est anneau coulissant dans lequel je fais mes 6 SC (promis, je tenterais de vous expliquer la technique). Je me retrouve donc avec 6 mailles. En langage technique : 6 SC into chain 1
  • Tour 2 : je double mes 6 mailles avec des mailles serrées (SC) c’est-à-dire que je fais deux SC dans chaque maille. Je me retrouve donc avec 12 mailles. En langage technique : 6 SC into chain 1
  • Tour 3 : je vais commencer les séquences à répéter : sur les deux prochaines mailles, je vais faire deux mailles serrées dans la première puis une seule dans la seconde. Je vais répéter cette séquence 6 fois. Je me retrouve donc avec 18 mailles. En langage technique : [SC 2 (inc), SC 1]*6
  • Tour 4 : nouvelle séquence sur les trois prochaines mailles. Je vais faire deux mailles serrées dans la première puis une seule dans la seconde et une seule dans la troisième. Je vais répéter cette séquence 6 fois. Je me retrouve donc avec 24 mailles. En langage technique : [SC 2 (inc), SC 2]*6
  • Tour 5 : nouvelle séquence sur les quatres prochaines mailles. Je vais faire deux mailles serrées dans la première puis une seule dans la seconde et une seule dans la troisième et encore une seule dans la quatrième. Je vais répéter cette séquence 6 fois. Je me retrouve donc avec 30 mailles. En langage technique : [SC 2 (inc), SC 3]*6
  • Tours 6&7 : je fais des mailles serrées dans chacune des 30 mailles. Je devrais toujours avoir 30 mailles. En langage technique : SC 30
  • Tour 8 : C’est le tour où on va réaliser le glaçage coulant du cupcake. Je vais réaliser une maille coulée dans la maille et dans la maille suivante, je vais faire 5 mailles serrées (oui, oui, dans la même maille). Je vais répéter cette séquence 15 fois. En langage technique : [SlSt, SC 5 (inc)]*15
  • Terminer l’ouvrage : arrivée à la fin des 15 répétitions, je refais une maille coulée et je fais une chaînette. Je coupe mon fils assez long. Avec une aiguille à laine, je vais cacher le fil que je viens de couper en le mettant dans les mailles.

ami01
Le glaçage est maintenant terminé, vous pouvez vous amuser à mettre des perles de rocailles ou une perle synthétique pour faire la cerise sur le gâteau.

Passons maintenant au moule du gâteau. En gros, les étapes vont être les mêmes jusqu’au tour 5. Du tour 6 au 11, je fais des mailles serrées dans chacune des 30 mailles afin de « monter » le moule. Une fois arrivée au bout du 11ème tour, je vais sauter une maille et je vais faire une maille coulée dans la suivante puis je vais faire une chaînette. Enfin, je procède de la même façon pour terminer l’ouvrage.

ami02
Il faut ensuite coudre les deux parties ensemble avec du simple fil à coudre. Attention de ne pas le fermer complètement. Il faut laisser un trou pour faire entrer le rembourrage (pris dans un vieux coussin ou dans les décos de Noël avec la neige artificielle).
Le premier essais n’est pas super concluant. Peut-être qu’en y rajoutant des détails (« cerise » sur le gâteau, perles de couleurs etc …)

ami03

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *