Baiser Sucré – Cupcake Club de Donna Kauffman

Genre : Roman/Littérature sentimentale
Edition : Milady
Année de publication : 2012
Année de lecture : 2014
Auteure : Donna Kauffman

Résumé
Quand Leilani Trusdale, pâtissière émérite, se réfugie sur la petite île de Sugarberry, dans le sud des États-Unis, elle pense laisser derrière elle son passé new yorkais. C’est alors que son ancien chef et mentor, Baxter Dunne, débarque sans crier gare pour tourner une émission culinaire dans sa boutique de cupcakes.
Avec son regard de braise, il a le don de faire rougir l’adorable pâtissière… Ces deux-là ne partagent-ils pas davantage que leur goût immodéré pour le glaçage au chocolat ?

Avis
Avec cette couverture somme toute alléchante et la promesse de notation de l’éditeur Milady (humour,sentiment, sexy), je dois avouer de prime abord que ce livre m’a déçue. Pendant une bonne moitié du livre, il est question des retrouvailles entre Leilani, jeune pâtissière talentueuse et Baxter Dunne, son mentor.

D’emblée, on sait que Baxter et Leilani ont eu des sentiments inavoués l’un pour l’autre alors qu’ils travaillaient ensemble. Du coup, pendant une bonne moitié du livre, c’est un peu le genre  « je l’aime mais je ne peux pas lui dire » ou « elle sait que je l’aime mais elle ne veux pas de moi » sur fond de cupcake aux glaçages alléchants. Bref, ce jeu du chat de le souris m’a un peu parut long.

Puis d’un coup, la romance devint plus claire et j’ai lu la fin quasiment d’une traite. La notation sexy donnée par Milady prend tout son sens dans les 4-5 derniers chapitre même si parfois la lenteur du début reprend le dessus avec des phrases un peu niaises. D’autant plus, qu’on arrive bien à se mettre dans la peau ou s’imaginer les personnages. Allez savoir pourquoi, j’ai associé Baxter Dunne (chef de renom dans le livre) à un être presque ressemblant à Christophe Michalak (oui, bizarre).

Au final, même si le début était long, l’avis général est plutôt satisfaisant. Pas le meilleur livre que j’ai lu mais il s’en sort pas mal. En plus, il y a des recettes de cupcakes à la fin 🙂

Note : 06/10

Citations :

– Moi aussi, je t’aime. Je n’arrive pas à y croire. J’ai à la fois les cupcakes et l’homme de mes rêves, conclut-elle, les larmes aux yeux.

 

Lani et Alva s’étaient décidées pour des moelleux renversés. Ces cupcakes allaient à l’encontre de toutes les lois limitant la quantité de chocolat dans un petit gâteau. Ils représentaient la version personnelle qu’avait Lani du délice ultime: un cœur moelleux de cacao amer légèrement épicé, et une ganache au chocolat crémeuse et brillantes. Selon Alva, ils étaient à mourir de plaisir.

 

baisersucre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *