Baleines et cachalot

Aujourd’hui, nous avions rendez-vous dès 8h00 avec le club de plongée pour une sortie baleine mais en fait la sortie avait été annulée mais nous n’avions pas été prévenus. Encore heureux que nous avions bookés une autre sortie baleine avec Le Grand Bleu à Saint-Gilles Les Bains.

Espérant qu’il y en aurait une vers 10h00 nous avons roulé vers le port de plaisance mais le prochain départ était à 13h00. Il est seulement 09h00 et nous devons attendre. Nous avons donc fait un petit tour dans les rues de Saint-Gilles dont la rue commerçante. Nous avons été à Pardon ! une marque de vêtement typiquement réunionnaise qui fait des vêtements et accessoires funs. Comme j’avais besoin de savate doigt d’pied, j’ai profité de la deuxième démarque des soldes !

A 12h30 nous nous sommes rapprocher de notre embarcation espérant de vraiment voir des baleines, le club de plongée ayant annulé parce qu’ils voyaient de moins en moins de baleine. Nous partons donc en mer dans un bateau touristique avec un groupe entier d’ado allemand venu à la Réunion pour un voyage scolaire (sympa !). Moins sympa quand on les voit envahir le bateau. On notera que dès la sortie du port, quand le bateau allait à 12 noeuds (soit environ 20 km/h), la plupart des ados étaient mal à cause de la légère houle qui faisait tanguer le bateau.

Tout d’un coup, la bateau ralentit et voici ce que l’on voit :

C’est un baleineau de 3 semaines. Quand une baleineau à bosse naît, il pèse 700kg et prend près de 70 kg PAR JOUR en buvant plusieurs centaine de lait PAR JOUR ! Ce bébé de trois semaines doit donc peser environ 1,5 tonnes. A l’âge adulte, Théo (c’est le prénom qu’on lui a donné) mesurera entre 11 et 18 mètres (sachant que le bateau faisait 16 mètres) et 25 tonnes.

On a vu la maman baleine nous faire coucou en faisant taper sa nageoire caudale (sa queue) à plusieurs reprise. Puis ils ont nagés un peu ensemble.


Le baleineau était joueur. Il s’était caché puis il réapparaissait en soufflant. Une baleine peut rester en apnée jusqu’à 1/2 heure. Le baleineau, un peu moins souvent. Plusieurs bateaux s’étaient approché et des plongeurs en palmes, masque et tuba ont pu plonger près des baleines. Légalement, les bateaux peuvent s’y approcher jusqu’à 100 mètres, un plongeurs 15 mètres. Je vous laisse imaginer le panorama ! Sur la photo suivante, le baleineau veut jouer avec le bateau.

Le bateau reprend sa route et de nouveau nous voyons un autre baleineau et sa mère. Les deux colosses sont, cette fois-ci plus fuyant et nous voyons seulement leurs nageoires caudales.



Voici la plage des Roches Noires, à côté du port de Saint Gilles :

En rentrant sur le port, nous voyons le fruit de la pêche.

Ensuite, direction la Saline sur la plage de Trou D’Eau et où je veux m’essayer, non sans peur, au Stand Up Paddle, du surf avec une pagaie mais pour commencer sur un lagon sans vague et tant mieux.

J’ai commencé sur les genoux afin d’apprendre à manier la pagaie. Puis au bout d’une dizaine de minutes, je me met debout mais mes jambes flageolent. Il faut tenir bon parce qu’une fois debout, c’est top ! Prochain cours/ballade dimanche matin en fonction de la météo. Au secours ! Un cachalot dans le lagon 🙂


En rentrant à la maison, notre feuille vivante du matin s’est déplacée de quelques centimètres. Une mante religieuse (je pense).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *