19 mai 2019

Bienvenue à Auckland !

Avec 12h de vol, 4h de décalage horaire avec Singapour et 10 avec la France, nous voilà arrivés à Auckland. Je vous avoue que l’escale à 5h du matin à Melbourne fait un peu mal mais, avec un avion quasi vide, on a pu s’allonger et dormir durant les 3 dernières heures de vol.

Déjà depuis l’avion, le paysage est magnifique

En survolant Auckland, on est directement frappés par la verdure ! Autant vous dire qu’il faut aimer le vert. Les espaces sont arborés et les plaines sont recouvertes d’un tapis d’herbe qui semble douillet.

On comprend mieux les mesures de sécurité que les autorités prennent quant à la préservation de l’éco-système. Ici, on ne passe pas la douane sans déclarer ce qu’il y a dans sa valise, en passant par ses chaussures.

Ici pas intérêt à mentir sinon c’est au moins $NZ400 par item non déclarés

Nous avions mis dans notre valise, outre nos boots, une barre de quart-quart ramenés de France ainsi que des noix de lavage (sapindus Mukurossi) gentillements données par Amanda (Merci encore :)). Nous avons dû les déclarer et ils les ont inspectés. Les chaussures, briquées avant le départ son bien passées. La barre de quatre-quart aussi. Les noix ont été vérifiées une à une pour voir si elles ne contenaient pas de graines.

C’est là qu’on se rencontre que ces douaniers s’y connaissent parce qu’il nous a sortis le nom latin et nous a même appris que, bouillies, elles font aussi un très bon lavant pour les cheveux en plus du linge.

On est finalement sortis de l’aéroport avec l’entièreté de nos affaires et nous avons pris le bus (Sky Bus) pour rejoindre notre hôtel en ville. Le chauffeur hyper sympa a bien veillé à nous indiquer le chemin entre notre arrêt et l’entrée de notre hôtel.

Lounge bar du Auckland City Hôtel

Nous voilà donc partis dans une exploration d’Auckland, de ses quais et de son centre-ville avant de prendre la route pour le Nord demain.

La Sky Tower est une tour de télécommunication et une tour d’observation. Mesurant 328 mètres de haut, vous pouvez monter dans la partie vitrée pour observer la ville. Les plus téméraires pourront se payer des sensations fortes et s’équiper d’un harnais pour marcher sur la passerelle, partie non vitrée.

On a découvert un petit café sympa où ils ne prennent pas le chocolat chaud à la légère. Le café a pas mal de places assises et en plus leur mug a emportés sont super jolis (le lid est compostable) sans parler des serveurs qui sont accueillants.

Mettez la barre de chocolat dans le lait déjà légèrement chocolaté. Rendez-vous au Shakes Isles, Britomart Place, 22 Customs St E, Auckland, 1010

Statue de Maōri dans une manteau dit Kaitaka. Les Kaitaka sont les fines capes de lin des chefs, confectionnées en muka (fibre de lin) de première qualité et bordées de tāniko (motifs géométriques).

Vue depuis le port sur le quartier de Devonport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.