Gola Su Gorropu

Nous sommes arrivés en Sardaigne depuis deux jours et nous nous sommes attaqué à un monstre. A l’arrivée dimanche, nous ne savions toujours pas comment faire notre visite de l’île Pour dire, il nous manquait encore un logement sur les trois que nous avions prévu de prendre. Lundi, nous avons repéré les lieux dans notre nouvel habitat pour 7 jours : la région d’Oristano. Nous avons découvert la plage de Is Arutas et son sable de quartz blanc et nous avons fait les courses.

P1220894

Décidés à ne pas gâcher une minute de plus, nous avons préparé, lundi soir, un plan d’attaque pour la semaine. Le programme de ce mardi était donc simple : marchés d’Oristano le matin, visite des thermes romaines de Fordongianus et visite de la Cala Su Gorropu, surnommé le grand canyon d’Europe. Ca donne vraiment envie.

 

Après avoir fait nos emplettes et découvert l’eau à 54°C, nous avons fait route jusque Dorgali afin de trouver ce canyon. Pour info, Dorgali est de l’autre côté de l’île (à l’est, nous séjournons pour le moment à l’ouest). Oui, c’est donc près d’une heure et demie de voiture, mais ce canyon, je veux le voir !

P1220924

Nous roulons, nous roulons et aucun panneau n’indique le parking du début de la randonnée. Puis après avoir demandé notre chemin, nous arrivons à destination. L’endroit est sympa, un panneau à l’entrée du chemin indique l’itinéraire. Mes yeux se posent rapidement sur le graphique du dénivelé et un signe €uro mais sans faire tilt. Nous commençons donc par descendre les premiers mètres des 4 km aller que nous devons faire.

P1220942

C’est sympa, il y a des biquettes avec des cloches qui mettent l’ambiance, il fait chaud mais pas trop (pour info et pour la suite de l’histoire, nous avons commencé la rando à 16H00, un peu tard donc). C’est mignon tout plein, les montagnes sardes sont rocailleuses au sommet et arborées plus bas.

P1220951

On ne croise pas trop de gens, autant dire que c’est une rando paisible. Par contre, le peu de gens que l’on croise, remonte de leur périple, la mine rougie par l’effort et les t-shirt levée à cause de la chaleur. Encore, une fois, j’ai vu tout ça mais sans tilter. A partir du moment où le chemin ne faisait que descendre et que mes genoux fébriles commençaient à flageoler, j’ai pensé « c’est bien beau de descendre, mais à un moment, il va falloir remonter tout ça ». Cette pensée a durée quelques secondes, un troupeau de chèvre musicale passant par là …

P1220946

On descends, on descends, mais il est ou ce canyon ?! Les 4 km de descente sont finalement plus longs que ce que j’avais imaginé. Puis au bout d’un interminable chemin, le voilà, le fond de la vallée. Sympa, des galets, de gros blocs de roche blanche et surtout 400 mètres de roche au dessus de nos têtes, juste magnifique.

P1220964

Nous continuons sur ce lit de rivière pour aller voir le canyon plus haut, et là, une dame à côté de cordes nous barre la route. Oui, en plus de descendre une pente abrupte pendant 4 (ou plus) km, il faut payer 5€ par personne pour s’avancer dans le canyon. On n’est pas descendus pour rien.  Allons-y.

P1220982

P1230002

La visite vaut vraiment le coup. On a escaladé des blocs de roches, découvert le silence du canyon et vu ce canyon impressionnant. Le problème, c’est qu’il est déjà 18h00 et qu’il va falloir remonter à la voiture. Tandis que nous prenons de l’eau à une source d’eau fraiche plus bas dans le lit de la rivière, nous croisons un chien perdu. On lui offre un peu d’eau et on se met tous en route avec nos deux ou quatre pattes.

P1230004

P1230014

P1230025

 

P1230016

Et c’est au bout de quelques mètres que le chien, surnommé Canyon, nous regarde une dernière fois nous disant, merci de m’avoir mis sur le chemin et se carapate avec ses 4 petites pattes. Une autre chose qui fait tilt, c’est le dessin du dénivelé, vous savez, celui du panneau. Celui qui indiquait un truc du genre 1400 m de dénivelé 🙁

P1220962

La remontée se fait donc dans la difficulté et la sueur, oui, à un moment, on perd toutes notions de glamour. Le tshirt trempé, la peau collante, le short qui ne veut plus retomber correctement … bref le total look des bois et des montagnes. Yéti, tiens-toi bien, une sérieuse concurrente arrive.

Lors de cette remonté, tout me passe par la tête.

  • Et si je marchais à reculons et à l’envers, peut-être que j’irai plus vite que mes 2 km/h ?
  • Pourquoi je suis descendue déjà ? A oui, le canyon, ça valait le coup !
  • Les chèvres ! Alors qu’on croise un troupeau, j’en reluque une assez grande et forte pour pouvoir me porter. Je lui pose la question, elle me regarde l’air de dire, ça ne va pas nonet se remet à regarder son caillou avec la plus grand attention.
  • Nico ayant croisé des biches, j’e me pose la même question mais elles se sont déjà barrée.
  • Nous croisons un cochon sauvage. Dommage qu’il n’y avait pas son frangin. J’aurais pu m’en accrocher un à chaque pied …
  • Les petites cabanes servant de refuge aurait pu être un bon lieu de villégiature pour la nuit mais
    • La chèvre, la biche, le cochon et le chat/écureuil que j’ai vu aurait pu venir se venger pour mes pensées saugrenues
    • Les courbatures après une journée de marche et une nuit dans un abri de fortune, ne m’auraient pas aidé à finir le chemin jusque la voiture.
  • La dame du Canyon nous avait bien parlé d’une remontée en Jeep ?`

 

Finalement, le temps de me poser toutes ces questions et d’y répondre, le tout intérieurement, je suis arrivée en haut, j’ai regardé le panneau et je me suis dit « Ah Oui, 1400, c’était bien ça ».

P1230030

Bon, on a fini la rando à la lumière de nos smartPhone avec le ciel qui grondait dans notre dos mais au final, ça valait vraiment le coup de se faire mal. La vue du canyon était magnifique et la balade (de plus de 8km aller-retour au final) bien sympa.

 

Bon, je vous laisse, je vais soulager mes vieux os dans mon lit. Ah et j’oubliais la biquette n’a vraiment pas aimé ma question et a appelé ses copines pour se mettre sur ma route de montagne alors que l’on repartais chez nous … J’y penserais à deux fois…

Et vous, avez vous eu des surprises lors de randonnées ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *