23 mai 2019

Cathedrale Cove et les sources chaudes

Bonjour les petits kiwis,

Aujourd’hui, nous allons vous montrer un petit coin de paradis. Pour ceux et celles qui aiment les belles plages, vous serez servis. Nous commençons notre journée par Cathedral Cove pour aller à Hot Water Beach et enfin faire route vers Rotorua afin de visiter le Redwoods Treewalk avant de rejoindre notre location pour 4 nuits.

Cathedral Cove

Vue depuis le parking. Attention, celui-ci est fermé en été et payant en hiver (15 NZ$ limité à 4h)

Après avoir garé la voiture en haut des falaises, nous partons pour une marche de 40 minutes pour rejoindre le décor naturel du film « Le Monde de Narnia« .

Je ne sais pas s’il y a un mot plus fort que magnifique. L’endroit est calme, avec une eau turquoise surréaliste. Les roches sont blanches, ce qui contraste avec le ciel et l’eau.

Les rayons du soleil qui passent sous l’arche donnent une couleur jaune ocre. On a l’impression que quelqu’un y a allumé une bougie.

Il fait bon sur cette plage. Pas de bourrasques de bord de mer, seule une petite brise vous caresse le visage. On joue avec les mouettes qui se rebellent.

Sur le chemin, un mémorial pour les hommes tombés pour la Première Guerre Mondiale. Cet arbre a été planté pour l’occasion

Bien que nous y serions restés toute une vie, nous remontons la falaise pour regagner la voiture. Ce n’était pas sans compter sur la multitude de petits sentiers pour gagner différentes baies. Nous avons fait un petit stop par Gemstone Bay.

Bordée de rochers lissés par l’eau (il n’y a donc pas de plage), ce coin ferait le paradis des plongeurs (même avec masque et tuba). Un parcours sous-marin y est aménagé et vous pourrez voir pas mal d’espèces (le site de Cathedrale Cove se situe dans une réserve naturelle).

Une fois notre ascension terminée, on a chaud et nous remontons dans notre voiture pour aller nous dégourdir. Bizarre à dire mais…

Si vous vous demandiez de quelle scène il s’agissait…

Hot Water Beach

Mais avant tout, il faut trouver où. Nous nous dirigeons à Hot Water Beach. Pourquoi celle-ci ? Parce qu’elle est située sur une source thermique et, du coup, Mère Nature nous offre la possibilité de trouver une source chaude. En creusant un peu dans le sable et au bon endroit, une eau à 66° sort du sol. En la mélangeant avec de l’eau de mer, on obtiens un spa naturel.

Apparemment, il y a une technique pour trouver les sources. Nous, des aimables kiwis nous ont indiqués l’emplacement d’une source. Après coup, on se rend compte que c’est « facile » (ou alors on devait être sur une source).

L’homme nous dit : « mettez vos pieds ici et swinguez en enfonçant vos pieds dans le sable ». On s’exécute et alors que les vagues nous ramènent de l’eau froide, nous pieds, eux, bouillent. C’est hallucinant et le pire, c’est qu’on a pas de pelle.

On ne se laisse pas démonter et on essaie de creuser avec nos pieds bien que la mer nous laisse pas faire en ramenant des vagues et donc de l’eau qui défait notre trou.

Petit conseil donc avant d’y aller : prendre une pelle, y aller deux heures autour de l’heure de marée basse et vous pouvez aussi prendre de quoi vous sustenter (à condition que vous nettoyez après). Nous vous conseillons de creuser deux trous : un pour vous, un pour faire cuire des œufs ou du poisson… Faites jouer votre imagination. (attention à faire cuire avec de l’eau claire).

On fonce vers Rotorua

On change d’ambiance et on quitte les plages pour se rendre à Rotorua. Construite dans le cratère d’un volcan, Rotorua est une ville dont la principale activité est la géothermie. Le revers de la médaille est l’odeur de souffre omniprésente.

Avant de rejoindre notre location, nous allons visiter le parce Redwoods de nuit. Nous voyons des pins Radiata ainsi que des séquoias de Californie sans parler des fougères, symbole des All blacks. Saviez-vous que l’une des plus grosse industrie de la Nouvelle-Zélande est le bois et en particulier le sapin ?

Le parcours est suspendu dans les arbres et savamment éclairé pour ne pas gêner la vie nocturne des espèces y vivant.

Aller, on vous laisse, une grande journée nous attends demain.

Kia ora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.