23 juin 2014

Comment je suis devenue irrésistible ! de Mindy Klasky

Genre : Roman/Littérature sentimentale
Edition : Red Dress Ink
Année de publication : 06/2014
Année de lecture : 06/2014
Auteure : Mindy Klasky
Nombre de pages : 416

Résumé
Regardons les choses en face, je suis très très loin d’être une séductrice ! Depuis que mon fi ancé m’a plaquée pour une avocate londonienne ultra-sexy, ma vie sentimentale est même carrément au point mort. Et ce n’est certainement pas mon boulot de bibliothécaire sous-payé qui va me permettre de faire des étincelles !
Alors vous imaginez ma surprise quand, du jour au lendemain, l’un de mes collègues s’est mis à me couvrir de fleurs. Et ce n’est pas tout : dans la rue, les hommes se retournent sur mon passage et un quasi-inconnu a même été jusqu’à m’embrasser fougueusement sur le pas de ma porte !
Mais c’est seulement lorsque Jason Templeton, l’homme le plus beau et le plus intelligent du monde — et sur lequel je fantasme depuis un an sans le moindre espoir — m’a invitée à dîner que j’ai vraiment commencé à me poser des questions. Et si…
Et si j’étais tout simplement devenue irrésistible ?

Avis

Tout d’abord, pourquoi avoir choisi ce livre ? Il y a exactement deux semaines, j’avais décidé d’aller enfin me faire couper et raviver mes cheveux ternis par l’hiver. Comme c’était un jour férié mais tout de même travaillé pour certains (dont le Fluffy Boy et le coiffeur), je me suis dit pourquoi pas. Bon, vu que les effectifs étaient réduits et qu’il y avait près d’une heure et demie d’attente, je me suis ruée au carrefour juste à côté pour prendre de quoi lire. Pas envie de magazine (je n’avais pas envie de « lire » des pubs), j’ai donc pris ce livre dont la quatrième de couverture m’a intriguée.

Eh bien, je peux vous dire qu’il m’a beaucoup plus. Pour l’avoir lu en moins de deux semaines (mes trajets en RER sont courts maintenant), il se lit super facilement car plein d’humour et de romance (je suis d’accord avec vous, ce n’est pas du Proust). L’héroïne, Jane, est attachante, drôle et on s’y identifie super vite. Je pense que l’utilisation de la première personne pour le récit aide beaucoup. Ce qu’elle vit est trop beau et on sait que quelque chose va mal se passer mais on a du mal à deviner quoi (le « quand » est prévisible). Cependant, la fin est brutale mais je crois bien qu’il y a une suite. Je vais me renseigner 🙂

Je pense que je vais retester un autre roman de Mindy Klasky avant de me prononcer sur cette auteure mais je crois qu’elle me plaît. Je vous dirais ça dans un prochain article. Pour l’heure, je vais retrouver le nouveau Kinsella : Nuit de Noce à Ikonos. Un remake de Mama Mia ? Je n’espère pas. Et vous, que lisez-vous en ce moment ?

PS : au final, la coiffeuse a loupé ma couleur et ça m’a inspiré un bon pitch pour une prochaine idée de roman, je médite tout ça 🙂

Note : 09/10

Citations :

 

klasky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *