Dans la vallée de la Meuse …

Les Ardennes n’a peut-être rien de très dynamique mais je suis sûre que je peux vous étonner ! Lors d’un week-end en famille, nous avons découvert un vrai coin de garrigue que je tiens à partager avec vous pour faire taire les mauvaises langues… le tout sur fond de légende médiévale.

C’est sur un petit coup de tête que nous nous sommes mis en quête d’une petite balade à faire dans la vallée de la Meuse dans les Ardennes au sein de la Forêt Franco-Belge. Le Fluffy Papa se souvenait qu’il y avait une vieille histoire qui aurait fait la légende d’une petite montagne : la légende des 4 fils Aymon.

photo 2 (1)
On peut même s’essayer à monter le cheval Bayart … ou un petit marcassin comme la fluffy Sister

Voici l’histoire … Elle se passe au temps où Charlemagne régnait comme Empereur sur ce qu’est maintenant la France. Ce sont les quatre chevaliers Aymon (les fils Aymon) qui nous intéressent ici : Renaud, Allard, Richard et Guichard. Lors d’une partie d’échec avec le neveu de Charly (comprenez Charlemagne) le lendemain de leur sacre, ils sont obligés de fuir la cour puisque Renaud a tué le neveu. Bonjour l’ambiance.

Ils chevauchent le cheval-fée Bayart (oui, oui, à 4 sur un cheval … bande d’inconscient et pauvre cheval …) qui leur a été prêté par leur cousin l’enchanteur Maugis et se réfugient dans la luxuriante forêt ardennaise où ils décident de construire un château. Mais 7 ans après, la soif de vengeance de Charly est telle que lorsqu’il découvre la cachette des 4 fistons, il vient les assiéger et fait brûler leur château.

Ils fuient encore mais vivent en ermite dans la forêt puis se dirigent vers la Gascogne où ils se mettent au service du roi Yvon. Renaud va finir par épouse la sœur du roi (y’en a que pour lui on dirait …). Charlemagne revient à la charge en leur tendant un piège. Ils se font avoir et doivent se battre contre l’armée de Charly (il est rancunier celui-là !). C’est Maugis (le cousin enchanteur) qui va encore les sortir de la mouise. Il défait l’armée de l’Empereur et soigne Renaud et Richard, blessés au combat.

photo 4
Renaud et Richard ?

Las de ces combats (et surtout parce que les autres en avaient marre), Charly leur accorde enfin la paix sous ses conditions : Renaud devra faire un long pèlerinage à Jérusalem. De retour, il apprend que sa femme est morte et se consacre à Dieu. Par je ne sais quel coup du sort, il est tué et balancé dans le Rhin et son retrouve son corps flottant entouré de cierge allumés (oui, c’est une légende, croyez-la ou non). Il en faut peu à l’époque pour devenir Saint.

Quant à Bayart, le cheval-fée, il sera remis à Charlemagne pour … mourir. Pauvre cheval, déjà qu’il avait mal au dos d’avoir porté les 4 mecs. Mais non, c’est un super cheval-fée, il arrive à s’échapper de la noyade qui l’attends et s’enfuit, encore, dans la forêt des Ardennes (si vous cherchez un endroit où vous cacher …). Il paraîtrait qu’on l’entendrait hennir chaque année le jour de la St Jean (le 24 juin).

photo 3

Mais quel rapport avec la randonnée ? Eh bien plusieurs points :

  • Nous avons cherché pendant assez longtemps le chemin de départ de la rando
  • Nous avons été jusque au monument érigé en leur honneur et en plus il y a le cheval
  • Nous avons ensuite grimpé dans la montagne avec les 5 crêtes censées représenter les 4 fils et la tête du Cheval sur lequel ils sont montés.
Monument des 4 fils Aymon par PONCIN
Monument des 4 fils Aymon par PONCIN

Nous avons donc commencé à grimper la montagne pour en faire complètement le tour. Une balade de 3h environ qui n’est pas accessible à ceux qui n’aiment pas escalader et grimper. Il faut aussi s’armer de bonne chaussures ou au moins de basket pas comme la Fulffy Sister qui était peu confortable en tropézienne mais aussi des chaussures fermées (enfin pour celles qui ne savent pas marcher comme moi avec des sandales de marches ouvertes : résultat un bleu sur le gros orteil :-/).

On y voit de vrais coins féeriques (ça doit surement avoir à voir avec la légende) avec des sous-bois paisibles jonchées de myrtilles toutes fraîches et prêtes à être dégustée. Encore une fois la Fluffy Sister en a profité mais même si elle nous soutient mordicus que non,  on ne la croit pas vraiment avec ses lèvres et ses dents bleues… En haut des crêtes, la vue est tout simplement spectaculaire et avec toute cette végétation, on se croirait au milieu des Cirques à la Réunion.

photo 1

En montant sur les crêtes (les fameuses qui représentent les 4 fils et le cheval), la vue la vallée et superbe. La Meuse y coule paisiblement et la forêt verdoyante l’entoure. En bas, la ville de Bogny-sur-Meuse paraît coupée du monde. Pendant la balade le Fluffy Papa fouine et trouve une mystérieuse boîte. Il s’agit en fait d’une boîte pour les randonneurs de chasse au trésor grandeur nature. La règle est simple : les boîtes sont répertoriées sur un site internet et quand une personne y prend quelque chose, elle doit en redéposer une. En fait, ça s’appelle le GeoCaching. Pendant ce temps-là, la Fluffy Maman prend des photos et le Fluffy Boy médite… Bref une bonne après-midi ensoleillée mais au frais.

photo 2
La région est également très réputée pour la récolte d’ardoise qui se fait en sous-terrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *