12 février 2018

Ed Sheeran Divide Tour @ Singapore Indoor Stadium

Manqué à Paris en avril (j’étais en mode « départ à l’étranger ») et à Singapour pour les ventes de billets (j’étais en mode « arrivée à l’étranger »), j’avais définitivement fait une croix dessus. Le destin ne voulait pas que je vois Ed Sheeran en concert. Point final.

Jusqu’au soir où Sil m’appelle (la veille du concert) pour me dire : « il faut absolument que tu achètes des places, ils en ont remis à la dernière minute ! » Je me rue sur mon ordi et c’est vrai ! Je prend deux places ne sachant même pas où je vais être placée mais j’y vais.

Le samedi 11 novembre, nous voilà au National Indoor Stadium et nous découvrons alors notre emplacement. La première partie, Lauv mondialement connu pour son titre I Like Me Better (je l’ai su qu’après en fait), a déjà commencée et, oh surprise, on est plutôt bien placé.

Même si on est sur le côté droit de la scène, on a une vue imprenable sur celle-ci car les seules personnes devant nous sont dans une tribune plus basse que nous. Donc situation idéale, enfin si, le seul bémol c’est de ne pas voir correctement le jeu de lumière projeté sur l’écran. Honnêtement, pour des places à la dernière minutes, on s’en sort bien.

On s’en tire d’autant bien qu’un mois avant sa venue à Singapour, Ed Sheeran s’est fait renversé alors qu’il était en vélo ! Bras droit plâtré. Oui, on a besoin de deux bras pour jouer de la guitare. Par chance, Singapour était sa première date depuis son accident; il a dû annuler quelques dates aux Japon et dans d’autres villes asiatiques. Tant mieux pour nous.

Et pour quelqu’un qui venait de sortir d’un mois d’immobilisation, le concert était absolument génial. On va outrepasser les cris assourdissants des femmes/filles et des hommes (oui,oui, je parle du monsieur devant nous qui espérais qu’Ed Sheeran réponde à chacun de ses coucous), le musicien-compositeur-interprète-génie est vraiment une bête de scène.

De la guitare en veux-tu en voilà. Oui, juste de la guitare, des delays (ces pédales qui enregistrent les sons de la guitare pour les rejouer ensuite plus tard), une p*&@!*n de technique et de talent suffisent pour nous confirmer que le chanteur anglais est bien un génie. Et en plus il met l’ambiance comme si on était 20 dans son garage !

Qui aurait dit que le chanteur timide de « A-team » ou de « Lego House » aurait fait autant de chemin… et de mathématique ! Ces albums « +« , « x » et « ÷ » sont de vraies équations et pour une fois on aime les maths ! Qui parie pour que le prochain soit « – » ?

D’autant plus qu’il ne faut pas oublier ces collaboration, composition ou écriture pour et/ou avec d’autres artistes (« (All along the) Watchtower » de Delvin ou « Lay it all on me » deRudimental sont des chef d’œuvres pour n’en citer que deux). Comme quoi ce n’est pas qu’un chanteur à mariage mais bien un artiste complet.

Voici la setlist de ce soir :

  • Castle on the hill
  • Eraser
  • The A team
  • Don’t / New Man
  • Dive
  • Bloodstream
  • Happier
  • Galway girl
  • Tenerife Sea
  • I See Fire
  • How Do You Feel (Paean)
  • Photograph
  • Perfect
  • Nancy Mulligan
  • Thinking out Loud
  • Sing
  • Shape of You (rappel)
  • You Need Me, I don’t Need You (rappel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *