Etoiles, cocotiers et maisons de ouf’ !

Heure d’écriture : 21.09.09 / 22.35

Après avoir vu les environs et nos voisins, il nous faut maintenant s’attaquer au plus gros morceau de L.A : le cinéma et plus particulièrement Hollywood et Beverly Hills. Parce que L.A ce n’est pas seulement de très jolies plages mais c’est aussi les plus grand studio de cinéma du monde !
Nous partons donc de bonne heure après avoir demandé à notre Concierge comment se rendre à Hollywood Boulevard et où se garer. Pour les incultes Hollywood Boulevard est là où se trouve le Walk of Fame (à savoir la rue des étoiles avec le nom des plus grandes stars du cinéma comme Arnold Schwarzenegger ou encore Sylvester Stallone ! Les plus grands quoi …)

Au volant de la décapotable sur la FreeWay

Au volant de la décapotable sur la FreeWay

La FreeWay

La FreeWay

Au bord de la route

Au bord de la route

Bienvenue à Hollywood

Bienvenue à Hollywood

On trouve aussi dans cette rue les plus beaux cinéma comme le fameux Chinese’s Theater ou encore El Capitan. Après nous être garé dans le parking du centre commercial du coin (le Hollywood & Highland Mall), nous nous lançons à la découverte de cette (encore) immense rue.

Hollywood Boulevard

Hollywood Boulevard

Cinema sur Hollywood Boulevard

Cinema sur Hollywood Boulevard

On commence alors la visite de cette rue par, et c’est presque obligé, regarder par terre et suivre les étoiles avec des tas de noms d’artistes (du cinéma, de la chanson, de la TV, de la radio, etc.). Il y en a tellement que ça jonche au moins 1 ou 2 kilomètres voir plus de trottoir et dans les deux sens ! On en a croisé pas mal, mais il y a eu un petit souci avec l’appareil et quelques photos ont disparu dans l’espace intersidéral. En voici quelques unes, et pas des moindres ☺

Gouvernator au tapis

Gouvernator au tapis

L'étoile de Marilyn

L’étoile de Marilyn

Bonjour Mickey

Bonjour Mickey

Chinese's Theater

Chinese’s Theater

Des fois dans la rue des stars passent à côté de nous. Comme Superman, il nous a doublé mais on n’a pas eu de temps de le prendre en photo, il a passé super vite (normal je dirais). Et puis il y a eu Dark Vador, Mickey et une star, une vrai : Samuel L. Jackson ! Sisi regardez la photo.

Une star

Samuel L. Jackson

Feu Michael Jackson

Feu Michael Jackson

Sur les traces de Gouvernator

Sur les traces de Gouvernator

ans cette même rue, il y a des tas de cinémas (theater en américain). Dont trois fameux :
–    le Kodak Theater
–    le « El Capitan » : le cinéma spécial Disney
–    le fameux Grauman’s Chinese Theater où le parvis du cinéma et fait des empreintes de mains et de pieds des plus grandes stars.

Chinese's Theater en grand

Chinese’s Theater en grand

El Capitain : Le cinema Disney

El Capitan : Le cinema Disney

Hollywood & Highland : le mall

Hollywood & Highland : le mall

Ensuite, on tourne dans le Mall (centre commercial sur beaucoup d’étages) et à un moment, il est là… Oh la la, ça y est, on y est vraiment ! Le Hollywood Sign est juste là sur le flan de la colline qui est plus loin derrière le centre commercial. Un seul mot : « Waou ».

Hollywood Sign

Hollywood Sign

The mall

The mall

Les Studios Warner's Bros

Les Studios Warner’s Bros

Après ces images, nous nous rendons comptent que le Hollywood Bowl n’est pas très loin, nous demandons au commerçant où il se trouvent et ils ne savent pas (un peu bizarre d’ailleurs). Jusqu’à la barmaid qui nous dit que ce n’est pas très loin. On décide d’y aller et là aucun moyen de le trouver, surtout qu’on doit récupérer la voiture avant 15h00. On décide alors de s’y rendre en voiture. Et là, on ne sait pas par quel hasard, on se retrouve près des studios de la Warner Bros (en fait si j’ai bien ma petite idée, la faute à la carte on dira)
Oh là là, la galère, où on est ! On est même plus dans la zone couverte par la carte de L.A qu’on s’est achetée. Jusqu’au moment où on voit Muholland Drive et la FreeWay. On décide de faire un détour vers Muholland et là on tombe sur un arrêt avec une vue exceptionnelle sur la ville. Jugez-en vous même ! Et en plus, on voit le Hollywood Bowl d’une meilleure vue qu’on l’aurait eu d’en bas ☺ Le hasard fait parfois de bonnes choses ☺

Panorama de LA depuis Muholland drive

Panorama de LA depuis Muholland drive

The Hollywood Bowl

The Hollywood Bowl

Hollywood Sign bis

Hollywood Sign bis

Enfin sur la bonne route, on remonte tout le « Sunset Boulevard » (c’est en fait la fin de la route 66, oui, oui la fameuse !). Et on arrive à Beverly Hills, quartier des maisons de ouf’ aux architectures et surtout aux tailles incroyables. Les rues sont propres et magnifiques, on ne peut que rouler en décapotable ! Ce qui est dommage, c’est que la plupart des villas sont fermées par des portails gigantesques qui cachent complètement la vue.

Une rue typique de Beverly Hills

Une rue typique de Beverly Hills

Une petite Moto

Une petite Moto

Une maison du coin

Une maison du coin

Il faut rouler de circonstance

Il faut rouler de circonstance

La plupart des villas sont bien protégées

La plupart des villas sont bien protégées

Allez on rentre à l’hôtel mais en continuant par Sunset Boulevard… oh… Bel-Air, allons faire un tour ! C’est LE quartier des riches et même des plus riches que riches. Mais vu les entrées du quartier, on ne sait même pas si on a le droit d’y pénétrer.

L'entrée de Bel Air

L’entrée de Bel Air

Retour donc à l’hôtel par Sunset (Pacific Palissade) jusque la Pacific Coast Highway : l’autoroute (avec des feux tricolores en plein milieu) qui longe la plage.

Pacific Coast

Pacific Coast

De retour à l’hôtel, le repos est bien mérité ! Voici un peu à quoi ressemble notre chambre :

Un repos bien mértié

Un repos bien mértié

Notre petit salon/bureau

Notre petit salon/bureau

La chambre

La chambre

La salle de bain

La salle de bain

Le resto Chinois

Le resto Chinois

Et après mangé, on se ballade tranquillement sur le Pier, avec la marée haute. L’air est frais, chargé de sel et … (bâillement) … si on allait au dodo ?

Santa Monica Pier de nuit

Santa Monica Pier de nuit

Bonne nu…Zzzzzz

PS : On a même vu Marilyn

On a même vu Marilyn ...

On a même vu Marilyn …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *