Jupe Chardon de Deer & Doe

Alors voilà, je me suis lancée… oui, j’ai réalisé la première pièce de toute ma vie. La jupe Chardon de Deer & Doe. J’en avais entendu parler sur le blog threadandneedles (une communauté de passionnés de DIY francophones) puis quand je suis allée au salon Création & Savoir-Faire le 22 novembre 2013, j’ai vu le stand.

Un peu timide au début, je m’en suis approchée et là deux filles très douces et sympa m’expliquent leur concept. C’est la brune qui prend la parole et je me rends compte ensuite que c’est la créatrice des patrons. En plus de ça, elle pose dans le catalogue de ses créations. Ni une ni deux, je lui achète le patron de la jupe de base pour débutante : la jupe Chardon à 12,80€.

Le concept est simple : le patron c’est du MIF (made in France), c’est imprimé sur du papier recyclé et surtout elle fait des patrons selon le « refus de la taille unique » : tous les patrons vont du 34 au 46 donc pas de S-M-L.

J’avoue que j’ai acheté le patron, et qu’il a mariné un certain temps dans sa pochette. J’ai beau avoir vu faire ma mère des milliers de fois, j’avais peur. Oui, quand on voit faire on se dit « pfff, fastoche, tout le monde peut le faire » mais quand on déplie la patron et qu’on voit tous ces traits, dessins et mots, aïe, aïe, aïe, ce n’est plus la même chose. Sans compter le fait que je n’avais pas de papier pour recopier mon patron (oui, je me trouvais des excuses).

C’est alors qu’en janvier 2014 (presque 2 mois donc) que je me décide. J’ai trouvé mon papier et voilà que je découpe poches, pans avant et arrière, ceinture etc … en prenant soin de tout recopier, même les mots.

1

Après avoir découpé tous les morceaux, il va falloir les assembler… J’avoue, j’ai attendu ma chère môman pour qu’elle m’explique comment faire. Non pas que la notice n’était pas compréhensible … non, c’était juste pour être sûre.

2

Nous commençons donc par surfiler les poches et à faire des marquages pour les plis. Les plis, toute une histoire qui paraît compliquée comme ça mais en fait c’est tellement facile !

  • 1 – je surfile endroit contre endroit les repères pris sur le patron que je couds ensuite à 8cm du haut de la jupe.
  • 2 – je repasse la couture afin de marquer la couture
  • 3 – j’ouvre ensuite la boucle qui s’est formée. Je plaque le trait du milieu (marqué avec le fer) sur la couture. J’aplati ce montage
  • 4 – Enfin, je couds à 5mm de chaque côté sur 5 cm.

3

Une fois les plis faits, je me suis attaquée aux passants pour la ceinture. Là c’est simple, on plie des petits rectangles de tissu en deux (je les ais aplatis avec le fer), je fais un marquage à 1,5 cm du bord droit et le couds. Le plus dur c’est de retourner le tout pour masquer la couture. Je les repasse une fois qu’ils sont sur l’endroit et les voilà prêts à être assemblés.

4 Ensuite, je décide d’assembler le devant et l’arrière de la jupe afin de positionner la parmenture (la ceinture). Je commence par surfiler les côtés avec les poches puis je couds à la machine. Par contre, je me rends compte qu’une fois assemblée, les deux pans arrières ne se rejoignent pas … Oh là, là, qu’est-ce que j’ai fait ou justement pas fait !! Je décide de sauver les meubles en refaisant un pli sur le devant et comme un coup de chance, c’est exactement ce qu’il me manquait ! J’avais oublié de faire un pli (le devant de la jupe à 5 plis, pas 4 !)

5

J’installe ensuite la parmenture en haut de la jupe endroit contre endroit que je rabats ensuite à l’intérieur. J’en profite pour faire en sorte que ce soit droit et je fais un petit ourlet.

6

Je décide également de mettre un biais d’une couleur plus foncée en bas de la jupe. Un biais oui, mais comment ? Je me renseigne sur internet et je trouve une vidéo sympa et qui explique bien la technique. Voilà la jupe quasiment prête. il ne reste plus que … la fermeture ! Je sens que c’est ce qu’il va me prendre le plus de temps …

7

 

La pose de la fermeture éclair à été plus facile que ce que je pensais mis à part le fait que ma jupe était légèrement plus grand d’un côté que de l’autre.

 

Résultat des courses, ça ressemble bien à une jupe. Dans les détails, j’ai pas mal de progrès à faire ! Je vais persévérer. Merci à ma modèle (et soeur) pour cette présentation de ma première jupe. La jupe taille 42 est certes un peu grande pour elle mais les tailles Deer & Doe taillent petit je trouve.

photo 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *