La rando des 3 châteaux

Des fois, on se demande pourquoi on n’aime se faire mal. Oui, à l’heure où j’écris cet article, je suis dans mon canapé enveloppée dans un bon pull et mes pieds dans des chaussettes douces et chaudes. Pourquoi me diriez-vous ? Parce que marcher une trentaine de kilomètres, quand on est peu entraîner, eh bien, ça fait un peu mal.

Oui, aujourd’hui la Team a marché en bonne compagnie. Ce n’était plus les Flying Fluffy Cat mais les Walking Fluffy Cat. Oui, nous avons fait la Rando des 3 Châteaux .

Le principe ? 5 parcours à pieds et 2 à vélo pour les sportifs comme la famille. En plus, c’est gratuit, il pleut rarement ce jour là et les paysages sont beaux. C’est la troisième année que la Team y participe et nous avons eu trois parcours différent, même si sur les trois fois nous n’avons pas vu le château de Blandy-les-Tours.

Les châteaux parlons-en. Parce que, oui, ça ne s’appelle pas la Rando des 3 Châteaux pour rien. Le but est de passer par :

Fontainebleau : de style Renaissance et classique, il a été, encore une fois, une des demeures de François Ier (oui, Chambord aussi était à lui). Les souverains s’y succédèrent jusque Napoléon III. Il fut construit du XIIe au XIXe siècle. Depuis 1981, il fait partie, avec son parc, du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Blandy-les-Tours : château fort médiéval. Oui, oui, un vrai avec un donjon, des douves et tout et tout. Il a été construit du XIIe au XIVe siècle. Le donjon mesure 35 m de haut et dispose de 6 tours (la tour carrée, la tour nord, la tour de justice, la tour des archives, le donjon et la tour des gardes).
Vaux-le-Vicomte : construit pour Nicolas Fouquet, les meilleurs artisants de l’époque ont participé à la construction de ce joyau : Louis Le Vau (architecte), Charles Le Brun (peintre et fondateur de l’Académie de peinture), André Le Nôtre (paysagiste) et Michel Villedo (Maitre-maçon) qui ont déjà œuvré pour le château de Vincennes. Savez-vous que Vaux-le-Vicomte a servi de modèle pour le château de Versailles ? On l’appelle souvent alors « le petit Versailles ».

20140413-225113.jpg

Pour notre rando d’aujourd’hui, nous sommes passé seulement par Vaux-le-Vicomte et sa statue d’Hercule. Nous sommes partis de la gare de Bois-le-Roi pour longer les bords de Seine.

20140413-225147.jpg

Le premier ravitaillement se situe au Château des Dames à Châtelet-en-Brie. Je l’ai surnommé le ravitaillement « bon pour le moral ». Oui, les bénévoles distribuent de l’eau, des fruits mais surtout des petites de chocolat.

20140413-225142.jpg

Nous avons ensuite continués notre route vers Vaux-le-Vicomte à travers les champs où le soleil, même s’il s’était caché derrière les nuages, nous a quand même tapé sur le ciboulot.

20140413-225130.jpg

Après la pause déjeuner dans un sous-bois rempli de muguets prêts à fleurir pour le 1er mai, nous sommes passés dans les villages seine-et-marnais où les lilas, la glycines et les tulipes fleurissent et colorent notre route.

20140413-225031.jpg

Un rapide passage à Vaux et nous voilà répartis pour les derniers kilomètres qui sont les plus durs. L’arrivée se fait au parc de Faucigny-Lucigne à Melun. Arrivée qui m’a personnellement légèrement déçue. La première année (2012) nous étions arrivés à Fontainebleau dans une ambiance festive. L’an dernier, l’arrivée à Vaux était toute aussi magique avec sa musique et la visite du musée du cheval. Mais la, cette année, mis à part les pépites de chocolat, l’arrivée était moins spectaculaire : pas de château, pas de musique et surtout beaucoup moins de monde.

20140413-225137.jpg

L’idée d’avoir scindé les différents parcours étaient une bonne idée (pas de goulot d’étranglement dans les villes, ravitaillement accessibles, parking et navettes de retour plus disponibles) mais la sensation d’effort commun et de communauté à l’arrivée, à mon avis, manquait.

20140413-225107.jpg

Mais bon, au final, on a eu nos diplômes et nos courbatures, et ça, c’est le principal ! Dommage juste que les Fluffy parents n’étaient pas la partie. On a quand même pensé à vous 🙂

20140413-225055.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *