New York, les buildings, c’est pas pour rigoler !

En voyant New-York dans les films ou séries, on se dit que ce n’est pas possible qu’il y ait autant de building. Mais en fait si, ce n’est pas un mythe, voir l’horizon à NY est quasi impossible à moins d’être au 60ème étage…

Bien évidemment, nous ne pouvions passer à côté des classiques. Voici le top 5 (6) de nos buildings préférés de la Big Apple et au passage quelques infos pour briller en société.

 

Pano de nuit

1. Le FlatIron Building

C’est sans conteste, le numéro un de notre liste. Pourquoi ? Parce qu’il est encore de taille humaine (on peut le regarder sans risquer de se claquer deux cervicales). Parce qu’il est situé à côté une boutique de Lego et d’un Shake Shack. Parce qu’il est atypique.

Européens comme nous le sommes, avec nos rues qui partent dans tous les sens, le FlatIron n’est pas carrés comme tous les autres immeubles de NY, il est triangle. Oui, c’est pour cela qu’il porte le nom de FlatIron (fer à repasser dans la langue de Shakespeare). Cela est dû au croisement de la 5ème avenue avec Broadway, cette dernière étant fièrement la seule de NY qui ne fait pas d’angle droit avec les autres.

Nous, on le surnomme Flaty et même si on a été déçus de ne pas trouver le Daily Bugle et donc Peter Parker, on a quand même été impressionnés de s’y trouver enfin devant.

Statistiques :

  • 22 étages
  • 87 mètres de hauteur
  • Construit entre 1900 et 1902
  • Architecte Daniel Burnham
  • Structure acier
  • 332 000 tonnes

Où le trouver ?

Quartier Flatiron District
175 5e avenue, New York

A faire : il ne se visite pas car il abrite des bureaux mais vous pouvez vous asseoir dans le Madison Square Park (ou en terrasse au Shake Shack) tout en profitant du wi-fi gratuit. Merci Flaty !

2. Empire State Building

Quand on vous parle d’ESB , ne pensez pas que l’on vous parle d’une nouvelle drogue. ESB, l’immeuble phare de NY. L’Empire State Building comme dans Empire State Of Mind de Jay-Z (« In New Yooork »), c’est, après Lady Liberty, ce qui fait qu’on est à NY. Orné à son sommet de lumière rouge et verte (période de fête oblige), il se veut massif, imposant et … visible. Impossible de passer à côté sans le remarquer. Ben oui, ce n’est pas pour rien que King Kong le kiffe autant !

Vu du Top of the rock
Vu du Top of the rock

On le voit à peu près dans tous films, série ou clip vidéo qui se situe à NYC. C’est un peu barbant en fait. C’est même l’une des 7 merveilles du monde.

A l’époque de sa construction, les architectes des différents buildings de NY menait un véritable concours de … enfin du plus haut building. Il y avait tellement d’immeuble (et une petite crise économique de 1929) , qu’au début, beaucoup de bureaux sont restés vides. Oui, c’était le moment d’investir.

Statistiques :

  • 102 étages
  • 2 mètres de hauteur (jusque l’antenne)
  • Construit entre 1929 et 1931 (c’est peu vu la taille du monstre)
  • Architecte William Lamb
  • 73 ascenseurs
  • 3 400 « Skyboy ». Non, les ouvriers ne buvaient pas de whisky, enfin pas à ma connaissance !

Où le trouver ?

Quartier Midtown
350 5e avenue, New York

A faire : au 86ème étage, il y a un observatoire avec un panoramique qui offre une « petite » vue sur NY. Par contre, l’accès coûte un bras (surtout quand on y va à 5). La Fluffy Team vous conseille, qui a perdre un bras, de prendre un accès au Rockfeller Center. Oui si vous montez sur l’ESB pour le voir, vous ne verrez rien vu que vous serez dessus. Au moins, depuis le Rockfeller center, vous avez la vue et l’ESB en prime ! Et en plus, c’est un chouilla moins cher

 

3. Chrysler Building

C’est le building qui a failli porter un autre nom. A la base, c’est un certain Mr Reynolds (du clame les fille, ce n’est pas Ryan) qui est à l’origine du projet. Mais en fait, c’est Mr Chrysler, comme les voitures, qui reprend le projet.

Et là, toujours selon le concours de l’immeuble le plus du monde, il le rallonge de 72 mètres par rapport au projet initial. Même pas peur le monsieur. Et en plus, il a rajouté une flèche de 58 mètres de haut (en looseD un peu). Le tout le mercredi 23 octobre 1929, la veille du jeudi noir (vous savez le krach boursier de 1929). Ah la la, ces hommes, toujours à gérer les priorités ! D’autant plus que le record n’a pas duré très longtemps vu que l’ESB est arrivé quelques mois plus tard…

Chrysler Building

Statistiques :

  • 77 étages
  • 9 mètres de haut
  • Construit entre 1928 et 1930
  • Architecte William Van Alen
  • 34 ascenseurs
  • 4 étages par semaine. Ils carburaient les skyboys mais ils ont quand même trouvé le temps de faire une petite photo de leur pause déj sur un IPN (c’était sur l’ESB mais comme les deux sont de sérieux concurrents …)
  • 0 mort pendant la construction. On aurait pu le penser vu qu’ils font les équilibristes !
  • 15 millions de dollars, c’est le prix qu’il a coûté. C’est sûr qu’à force de toujours vouloir en faire plus… mais bon, il a été revendu plusieurs fois et dernièrement en 2008 pour 700 millions de dollar. Ah mince, j’étais à un million près…

Où le trouver ?

Quartier MidTown
450 Lexington Avenue, New York

A faire : On ne peut pas y faire grand-chose. On peut y entrer (mais pas le weekend) pour voir le hall d’entrée et les ascenseurs. C’est déjà ça. Sinon, vous pouvez faire le magasin de chaussure au pied (ah ah ah) du building.

4. One World Trade Center

Après l’ESB, je pense que c’est la tour la plus connue de NY de par son histoire – toute récente. C’est cette tour qui a été érigée à la suite des attentats du 11 septembre 2001 sur les tours jumelles. C’est la tour 1 (donc) du nouveau centre financier de NY. Au final, c’est 7 tours qui viendront s’ériger en l’honneur des 2 tombées.

Vue depuis le bateau pour la Statue de la liberté
Vue depuis le bateau pour la Statue de la liberté

Statistiques :

  • 104 étages
  • 414 mètres de haut – 541 mètres avec l’antenne soit 1776 pieds comme l’année de la déclaration d’indépendance des USA. Tout un symbole
  • 73 ascenseurs
  • Construit entre 2006 et 2013
  • Architecte David Childs

Où le trouver ?

Quartier Financial District
285 Fulton Street, New York

A faire : Le One World Trade Center abrite le One World Observatory. Vous pourrez avoir une superbe vue sur NY (pour 32$ par adulte). Vous y apprendrez aussi comment le bâtiment s’est construit et vous verrez aussi les ouvriers qui ont mis la main à la pâte.

Vous pourrez aussi prendre un skypod qui vous permet d’aller au 102ème étage en 1 minute (c’est un ascenseur en fait). Ensuite, vous aurez le droit à une vidéo qui, une fois terminée vous laissera pantois devant la skyline. Par contre, la vue est uniquement visible de l’intérieur, il n’y a pas de terrasse comme sur l’ESB ou le Top Of The Rock.

Bref, le One World Observatory est un musée de l’innovation et de l’urbanisme, la vue en prime. Attention, les billets sont datés et il faut choisir une tranche horaire et vous passerez un contrôle de sécurité et seuls les petits sacs sont autorisés et il n’y a pas de consignes.

5. Top Of The Rock (Rockfeller Center)

Pour être clair dès le départ, le Rockfeller Center n’est pas la tour qui abrite la plateforme d’observation. Le Rockfeller Center est en fait un ensemble de 19 bâtiments commerciaux. C’est la tour GE qui se pâme d’avoir la plateforme. Saviez-vous que le Rockfeller Center abrite aussi le siège de la NBC et le Radio City Hall ?

Tour GE
Voici la Tour GE et son sapin de 4 mètres à ses pieds

On doit ce complexe à Mr John Davison Rockfeller qui offre tout ce complexe à la ville de Manhattan pour que les habitants puissent s’émerveiller devant leur ville. Comment un mec peut offrir un tas d’immeuble ? Tout simplement en ayant fondé le groupe Standard Oil. Quoi ? Vous ne savez pas ce que c’est ? Eh bien, je vais vous faire une confidence, c’est le groupe ESSO (initiale SO –ah ah ah).

C’est aussi au pied de la tour GE du Rockfeller Center que l’on trouve la patinoire et l’immense sapin de Noël en décembre pour les fêtes de fin d’année.

Statistiques :

  • Le GE building compte 70 étages pour une hauteur de 266 mètres
  • Rendu célèbre par la fameuse photo des ouvriers qui prennent leur déj sur un IPN suspendu à je ne sais combien de mètre du sol (d’ailleurs, on peut prendre une photo sur un IPN en attendant l’ascenseur)
  • C’est dans cet immeuble qu’est enregistrée l’émission de la NBC Saturday Night Live.

Où le trouver ?

Quartier Midtown
30 Rockefeller Plaza, New York

A faire : L’ascenseur, la vue et la vue. Tout d’abord, l’ascenseur est spectaculaire, on se croirait dans le Space Mountain avec une grosse voix qui fait le décompte et son plafond en verre. Quand on a vu ça à la montée, on s’est dit que peut-être à la descente se serait le sol qui serait vitré, mais non, ça aurait pu être top.

Arrivé au 62ème (seulement, l’observatoire du One World est le plus haut), vous arrivez sur les terrasse et là, gavez-vous de cette vue imprenable sur la ville : Manhattan, Jersey, Brooklyn et le Queens. S’il fait beau, vous pourrez voir à des kilomètres à la ronde. Comme je vous le disait plus haut, vous aurez une superbe vue sur l’Empire State Building à condition que les touristes ne restent pas planqués devant pendant 30 minutes, temps règlementaire, apparemment, pour faire un selfie digne de ce nom.

Le billet coûte une trentaine de dollars (voire moins avec un city pass) et vous devrez choisir la date et l’heure de montée. Ce qu’on a fait, nous, c’est d’un aller pour 17h30-18h (en hiver) pour profiter du coucher de soleil sur la ville et voir toutes ces petites lumières s’allumer.

10. Trump Tower

Ah, celle-là, si elle n’existait pas… Non hors de question. Je parle peut-être du futur maître du monde président des Etats-Unis. Donc je vais en dire du bien (vous modérerez mes propos au vu de sa place dans le classement)

Dans la Trump tower, il y a la Trump pendule, la Trump porte, la Trump boutique, le Trump restaurant, les Trump escalators, une Trump cascade de 24 mètres et même les Trump poinsettias – rouges. Il manque juste les Trumppettes (Ah !)

Les murs sont dignes d’un épisode de Dallas (oh) en marbre rouge, les vitres des escalators sont teintées et quand on regarde au travers, on a l’impression de voir la vie en sépia. De toute beauté. Il n’y a pas un poil, ou moumoute par terre. Donald aussi a participé au concours d’immeuble et, en 1983, c’était le plus haut.

Trump entrée
Trump entrée

Statistiques :

  • 58 étages (petit joueur)
  • 202 mètres de haut
  • Construit entre 1983
  • Architecte Der Scutt (oui Der)

Où le trouver ?

Quartier Midtown
725 5ème  Avenue, New York

A faire : Admirer, admirer, admirer et peut-être lâcher un vomito.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *