05 juin 2019

On a marché sur le glacier

Après le départ raté d’hier matin, on sait, en regardant par la fenêtre, qu’aujourd’hui c’est la bonne.

Le soleil est au rendez-vous (ce qui est bien pour nous et moins bien pour le glacier) et pas l’ombre d’un nuage nous comble la vue.

Rebelote, équipement, briefing et nous revoilà à la même place qu’hier sauf que l’hélico tourne !

Premier vol en hélicoptère et le Fluffy Boy est à droite du pilote et moi juste derrière. La sensation : plus doux qu’un avion et quand même vachement plus de visuel ! Le glacier se découvre au détour d’une montagne et nous nous posons sur le massif rocheux à côté de la coulée de glace.

Nous voilà donc sur le Franz Josef Glacier ! Il est situé dans le parc national de Westland sur la côte Ouest de la Nouvelle-Zélande (île du Sud). Avec le Fox Glacier (20km au sud), c’est un endroit unique au monde !

C’est unique dans le fait qu’il descend des Alpes du Sud à seulement 200 mètres au dessus du niveau de la mer dans la verdure et la luxuriance d’une forêt tropicale.

Le glacier a été appelé ainsi car quand Julius von Haast a exploré le glacier en 1865, Franz Josef I d’Autriche était l’empereur (il voulait se faire mousser je pense). Mais ne vous inquiétez pas, Haast a un mont et un ville à son nom ! Quant à la rivière qui émerge du glacier, elle porte le nom de Waiho River.

Le glacier fait actuellement 12 kilomètres de long et termine à 19 kilomètres de la mer de Tasman. La progression ou le recul des glaciers est déterminé par la différence entre le volume d’eau de fonte au pied du glacier et le volume des chutes de neige qui nourri le névé (amas de neige durcie).

Ayant reculé récemment de plusieurs kilomètres entre les années 1940 et 1980, le glacier est entré dans une phase de progression en 1984 et parfois au rythme phénoménal de 70 cm par jour (selon les normes glaciaires) ! Le débit est environ 10 fois celui d’un glacier typique. Le glacier était toujours en progression jusqu’en 2008 mais depuis il a commencé à régresser vraiment rapidement. A plus long terme, le glacier s’est retiré depuis le dernier « Age de glace » et l’on pense qu’il s’est étendu dans la mer il y a environ 10 000/15 000 ans.

En maori, le glacier porte le nom de Ka Roimata o Hinekuhatere (les larmes de la fille de glace Hinehukatere). Cela vient d’une légende: Hinehukatere adorait grimper dans les montagnes et persuadé son amoureux, Tawe, de l’escalader avec elle. Une avalanche a balayé Tawe des sommets, ce qui entraîna sa mort. Hinehukatere a eu le cœur brisé et ses nombreuses larmes se sont figées pour former le glacier en souvenir de leur amour.

L’expérience était tout simplement géniale. Entre le voyage en hélico, chausser des crampons (oui mes chaussures ont eu des dents), voir notre super guide Meagan créer des marches dans la glace avec sa pioche, entendre les chutes de blocs de glace plus haut dans le glacier et passer dans un tunnel de glace, on ne peut pas choisir nos meilleurs moments.

On a eu l’impression de faire partie de la Night Watch et de travailler sur le Mur (avis aux fans de GOT :))

2 thoughts on “On a marché sur le glacier”

  1. Très beau récit (commentaire), très belle photos, c’est super ce que vous aviez vécu ce sont de très beaux souvenirs à garder en mémoire. Félicitation je suis contente pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.