Pas d’Halloween sans cerveau de zombie

Vous serez étonnés de ce que l’on peut faire avec une pastèque …

Je sais, ce fruit n’est plus vraiment de saison mais quand j’ai vu cet exemple (certainement américain) sur Pinterest, je vous avoue que l’on a craqué. Ceci dit, notre petite pastèque venait de la cueillette qui se situe proche de chez nous. Produit local et de fin de saison donc. Par contre, pour le soir d’Halloween, je ne sais pas trop comment faire à part d’aller chez ces primeurs exotiques. Mais bon là, fini le produit de saison et de production locale.

Armé de notre pastèque toute ronde et de notre économe, me voilà partie dans l’épluchage de pastèque. Eh bien, pour tout vous dire, ce n’est pas facile, facile. Une pastèque ça a la peau dure et … ça roule.

 

photo 2 (5)

 

Une fois la peau superficielle enlevée (la plus foncée), vous ne devriez avoir « le blanc » de la pastèque. Coupez-en la base afin que le cerveau/ la pastèque puisse tenir dans un plat.

 

photo 4 (1)

 

C’est ensuite que le Fluffy Boy prend le relais. Armé de son couteau pointu, il va légèrement entailler la pastèque jusqu’au rouge pour faire les vaisseaux de ce cerveau vert. Il faut commencer à faire une entaille sur le milieu afin de symboliser les deux hémisphères et ensuite, les petits vaisseaux.

 

Et voici le résultat ! Plutôt effrayant non ? Qu’en pensez-vous ?

 

photo 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *