Va et Poste une Sentinelle d’Harper Lee

Genre : Roman d’apprentissage
Edition : Le Livre de Poche
Année de publication : 09/2016
Année de lecture : Janvier 2017
Auteur : Harper Lee
Nombre de pages : 320

Résumé

Milieu des années 1950. Jean Louise Finch, dite « Scout »,  est de retour à Maycomb, sa petite ville natale de l’Alabama, pour rendre visite à son père, Atticus. La nation se déchire autour des questions raciales. Confrontée à la société qui l’a façonnée mais dont elle croit s’être affranchie en partant vivre à New York, Jean Louise va découvrir ses proches sous un jour inédit…
En 2015, Harper Lee a créé la surprise en publiant un second roman, suite de l’incontournable best-seller, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, où l’on retrouve l’inoubliable héroïne Jean Louise, vingt ans après. Chronique douce-amère de l’adieu à l’enfance, entre tendresse et férocité, espoir et désenchantement, Va et poste une sentinelle a été écrit avant le livre culte, prix Pulitzer en 1961.

Avis

 

Je vous l’avais dit dans l’article concernant « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » que j’allais m’aventurer vers la suite de ce classique de la littérature américaine. C’est maintenant chose faite. Nous retrouvons une Scout grandie ayant goûté à la vie New Yorkaise mais ayant toujours ses goûts peu prononcés pour la bienséance. Elle va tomber de haut quand elle va se rendre compte que ses repères ne sont plus ceux qu’ils étaient.

De base, je savais que j’allais le trouver un tantinet moins bien que le précédent livre de feu Harper Lee. Oui, Scout a grandi et naturellement la narration aussi. Mais, je me suis encore reconnue en Scout. Venant de la campagne, telle une Scout,  et revenant parfois dans ma région d’origine, on se rend compte que pas mal de choses changent ou que les choses que l’on croyait bien ne le sont finalement pas tant que ça (je vous rassure rien des très grave pour moi contrairement à Jean Louise :)). Ce qui est très intéressant dans ce livre c’est qu’on assiste « en live » à l’émancipation de Scout. Elle apprend à penser par elle-même et à se faire sa propre opinion.

Note : 06/10

Citations :

Chacun a son île, chacun a sa sentinelle : sa propre conscience.

— Atticus Finch

 

Un homme peut te sembler engagé dans quelque chose de détestable à première vue, mais ne t’avise jamais de le juger avant de connaître ses motivations.

— Jack Finch

va-et-poste-une-sentinelle-harper-lee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *