24 mai 2019

Vous avez dit Hobbits ?

Aujourd’hui, une grande journée nous attends. On part de Roturua pour nous rendre à Matamata. OK, très bien mais ça nous avance à quoi ?

Matamata est situé à 15 minutes de bus du plateau de tournage de la saga du « Seigneur des Anneaux » ainsi que du « Hobbit« . Partiellement déconstruit à la fin de la première trilogie, il a été reconstruit avec des matériaux plus solides pour la saga de Bilbon Saquet.

Nous prenons donc le bus qui nous amène du parking de Matamata à Hobbiton. Pendant le trajet, un guide (qui à la blague facile) nous explique que Peter Jackson était passé en hélicoptère au dessus de la région et a décidé que ce serait à cet endroit précis qu’il installerait le village des Hobbit.

Les terres appartenaient à un fermier, Mr Alexander, qui a décidé de les vendre à la production depuis mais d’en rester l’exploitant agricole (il a toujours ses moutons et vaches), bien que des moutons d’Angleterre ont été importés, Jackson trouvant que les moutons locaux ne faisaient pas assez “authentiques”.

La Comté, autre nom pour Hobbiton, compte 44 « trous » (maison) creusés à même la colline. Le plateau s’étend sur 5 hectares soit 1% du domaine de la famille Alexander.

Nous débarquons du bus et nous pénétrons dans Hobbiton. Il faut savoir qu’on ne peut pas visiter l’intérieur des maisons (les vrais intérieurs sont à Wellington). Mais on est frappés par le soucis du details dans ces façades d’habitations.

La guide nous explique que Peter Jackson est un mordu du détail. Par exemple, sur les barrières des habitations, il a demandé à ce que l’on recréée la mousse (mélange de glue et depeinture ) et d’appliquer du yaourt et du vinaigre sur les poteaux pour les vieillir plus vite.

Autre détail frappant, dans la saga de Tolkien, Frodon vit dans Son trou, appelé le Bag End. Au dessus, se trouve un chêne d’une disposé certaine façon. Jackson ne trouvant qu’il voulait sur place, il en a fait démonter un à Matamata, l’a fait remonter tel un puzzle à Bag End et… fait faire plus de 2000 feuilles à la main ! Trois jours avant la scène, il trouvait que ce n’était pas la bonne teinte de vert, du coup, les techniciens ont du tout repeindre !

Habitation de Sam, acolyte de Frodon

Mais quand on pense que l’épopée de Bilbo se situe 60 ans avant les aventures de Frodon (et que les film se sont tournés dans l’ordre inverse), Jackson ne pouvait pas réutiliser le même arbre. Il a donc été décidé d’en refaire un, de A à Z ! Voilà un arbre qui ne vieillira pas.

Il s’agit de l’arbre de gauche

Nous déambulons dans le village, les cheminées se mettent à fumer de temps en temps, les papillons et les oiseaux sont de la partie. On se met à penser que l’on aimerai être un Hobbit à vivre sans soucis, à faire son fromage… jusqu’à ce que le Fluffy Boy se demande s’il y aurait tout de même une bonne connection internet…

Saviez-vous que ce n’est pas seulement les techniciens et ouvriers qui ont construit le site. La Nouvelle-Zélande ne voulant pas débloquer d’argent pour ça, c’est l’armée néo-zélandaise, qui n’avait pas grand chose à faire, qui s’y est collé. Leur récompense ? Jouer dans les films dans des rôles de soldats pour l’armée des Orcs.

Notre guide nous amène jusque l’auberge du Dragon Vert et nous promet un verre (compris dans le prix du ticket).

A l’intérieur de l’auberge, les détails sont à couper le souffle. On s’y croirait vraiment. Il ne manque plus que les Hobbits (il n’y en a pas dans Hobbiton). Feux de cheminée, bars, mobiliers et même des petites annonces !

Nous passons une vingtaine de minutes à déambuler et à prendre le chaud près de la cheminée. Sachez qu’il est possible de manger le midi dans une tente à côté de Green Dragon et le soir dans la taverne pour un dîner Gargantuesque. Pour nous, il est déjà l’heure de repartir.

Le « Party Tree »

Restez là, la journée n’est pas finie…

Adresse : 501 Buckland Road, Hinuera, Matamata
Prix : 84$ par personne les deux heures (avec l’aller-retour en bus)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.